Balades à travers l'Europe, avec Chariotte ou Cariolette !

31 juillet ... Moulin de Collange - St Boil - Chagny via Buxy (Pharmacien et médecin)!!!

Cela me démange vraiment beaucoup, les boutons me semblent très gros et surtout je me demande s'ils ne s'infectent pas !

1 des escargots du lac

 Il aurait fallu enlever tous les escargots si on veut garder les canards.... Ce sont les 2 vecteurs du problème...! Nous prenons la route pour Buxy où la pharmacie la plus proche se trouve...  "PUCE DU CANARD"   La fille du propriétaire, nous a dit de quoi il s'agissait avant notre départ ! C'est bien de cela qu'il s'agissait à Lissac sur Couze, du côté de la Corrèze... Même problème, mais gestion différente.

A Buxy, la pharmacienne appelle le médecin qui me donne rendez-vous à midi (soit 1/2 h plus tard) car mes boutons ne lui plaisent pas du tout.

Petit traité sur la puce du canard ou cercaires....!
La cercaire est une larve de parasite qui vit dans un hôte intermédiaire (comme un mollusque, par exemple, ce qui est le cas pour plusieurs parasites pathogènes pour l'homme)

et aussi

Page d'information sur les puces du canard - Lac d'Annecy

Des mesures radicales ont été prises sur Annecy (destruction massive des mollusques  et contrôle du développement des canards) l'opération semble avoir porté ses fruits, mais le doute subsiste dans les esprits. Afin de répondre le plus efficacement possible aux questions que vous vous posez, voici une synthèse des informations glanés sur les sites de plusieurs pays.La présence de canards en grand nombre dans les villes entraîne des problèmes d'hygiène et de contamination des plans d'eau. La plus fréquente zoonose (maladie infectieuse atteignant les animaux et qui peut être transmissible à l'homme) est la dermatite du baigneur. La dermatite cercarienne est causée par la pénétration dans le derme de cercaires, d'une espèce non humaine de schistosomes.  ( à ne pas confondre avec leurs cousins d'Afrique

Dermatite : Infection cutanée causée par de petites larves au nom de "cercaires ". Cela produit une infection cutanée "la dermatite du baigneur " qui occasionne des démangeaisons pendant de 1 à 2 semaines.

 

Cycle  

La présence de cercaires dans l'eau de baignade provient d'oiseaux aquatiques et mammifères porteurs du parasite. Le cycle vital de ces schistosomes implique des mollusques aquatiques (Trichobilharzia szidati) comme hôtes intermédiaires et un oiseau ou un mammifère comme hôte définitif. L'homme est un hôte accidentel des schistosomes. Lors de la baignade, les cercaires se collent à votre peau jusqu'au moment où vous sortez de l'eau. Sous l'action du soleil, la peau s'assèche et les cercaires piquent votre peau pour y pénétrer.

Les cercaires pénètrent la peau et le cycle parasitaire est interrompu. Une protéine est alors libérée qui induit une réponse d'hypersensibilité lors d'une ré exposition.

Le sujet peut ressentir une démangeaison et des irruptions cutanées apparaissent qui sont le résultat d'une réaction immunitaire. Les cercaires sont microscopiques et ne peuvent être vus sans l'aide d'une loupe ou d'un microscope.  

 

Ces larves émergent des escargots de la fin juin jusqu'à la fin août. Une fois sortis de l'escargot, les cercaires se déplacent rapidement vers la surface de la colonne d'eau mais ne peuvent pas effectuer de déplacements latéraux sur de grandes distances. Ils sont soumis aux courants et aux vents et peuvent donc s'accumuler sur les rives ou dans une baie.  

Le tout débute avec les excréments des oiseaux qui entraînent la contamination des escargots. Les oiseaux aquatiques sont les hôtes définitifs de la larve. La larve du ver, appelé cercaire, peut vivre dans le système digestif des oiseaux aquatiques. Les excréments des oiseaux entraînent la contamination des escargots.

À partir des escargots, des cercaires sont libérés dans l'eau et certains s'infiltrent normalement à travers la peau des canards pour s'y développer (hôte définitif), et aussi, certains contaminent les baigneurs (hôtes accidentels).

Les hôtes intermédiaires que constituent les escargots, comme l'escargot lymné, renferment un taux d'infestation par les cercaires suffisamment élevé pour provoquer la dermatite du baigneur, car un seul escargot peut libérer plusieurs dizaines de milliers de cercaires en une journée.

Le cycle vital de ce parasite nécessite la présence de deux hôtes : un oiseau aquatique et un escargot, l'élimination de l'un ou l'autre bloque la reproduction du parasite. Mais l'éradication d'une espèce animale est souvent difficile et rarement justifiable dans un contexte écologique

 

http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=23319

Ce n'est pas un phénomène de santé publique... Mais le lac d'Annecy a été fermé un été, à cause de ce problème.. (cf mon kiné au retour de cette aventure !)

les conseils  donnés :

S'essuyer vigoureusement !!!... Je l'ai fait ..!!! à  8 h du matin, ce n'était pas encore la canicule et j'avais nagé...40 mn... Heureusement que j'avais oublié mes lunettes sinon j'aurais été défigurée pendant une semaine...!

Se doucher !!!... Si vous croyez que je suis restée prendre un bain de soleil à 8h du matin vous vous trompez... Je suis partie à la tente chercher ma trousse de toilette pour me doucher dans les sanitaires du camping... moins de 100 m..

Il parait que cela ne pique pas où se trouve le maillot... Faux encore pour moi... Ces satanés parasites devaient être affamés... Vu l'état de mon ventre et de mon dos..!

 J'ai compris à quoi servait cette espèce de tracteur qui ressemblait à un mini bateau avec des roues à aubes au lac du Canada à Beauvais !!! C'était pour éliminer les escargots avant le mois de juin !!


L'ennui, c'est que la chaleur et la transpiration augmentent les démangeaisons... Alors quand on fait du cyclotourisme....!

 

Buxy c'est joli....

Nous y avons passé plus de 2 h  30 avec des gens charmants... Une pharmacienne, le médecin, une autre pharmacienne... entretemps, nous avions pique nique  et avions attendu l'ouverture de la pharmacie...


On repart... Chouchou ne veut pas entendre parler d'une étape à Châlon sur Saône

.

Je m'étais demandée si j'allais être capable de faire 45 km de St Boil à Chagny, mais nous sommes restés sur la "Voie Verte"  qui a très peu de dénivelé.... Et nous rencontrons toutes sortes  de cyclistes, de rollers de tous les ages !!

 

 

Scène bucolique le long du canal..


qui est assez ombragée...

Heureusement, il y a une piste cyclabe à Chalon sur Saône, sinon ce ne serait pas agréable à cause du traffic...

Là, on perd un peu la signalisation spéciale vélo, mais les passants sont là..

Nous sommes heureux de retrouver le camping du Paquié fané à Chagny.... Ce soir, c'est fête... Nous dinerons sous le saule pleureur.... Entrecote frites, avec du vin..... de Bourgogne bien sûr...!

 


Publié à 09:58, le 31/07/2009,
Mots clefs :
.. Lien


{ Page précédente } { Page 44 sur 55 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



Rubriques


Derniers articles

Diaporamas sur le blog
Randonnée vélo dans le Voironais !
Exposition - Carnets de Voyage
Découverte du parc de la Brenne
2ème jour de randonnée en vélo, aquarelle et lecture

Sites favoris

2009 - Nous - 3 mois en Asie
2010 - Nous au Qatar et + loin !
Refuge Vercors
2011-2012 Océanie -Asie

Amis

papyjp
misha
manue
clementblain
myriametluc
cathencorse
<%letter%>
 
: